Visite Lalibela & Axoum, les visites en Éthiopie

Visite la ville d’Axum

Visite la ville d’Axum

Visite la ville d’Axum

Altitude: 2 130m.

Stèle d’AxoumElle est le berceau d’une des plus importantes civilisations de l’histoire éthiopienne. Le royaume Axoumite, dont le rayonnement s’étendait du Yémen au Soudan, s’assura le monopole du négoce sur la mer rouge et développa des relations commerciales avec de nombreux partenaires, dont l’Egypte, les empires du pourtour méditerranéen, mais également jusqu’en Inde. La circonscription d’Axoum compte plusieurs centaines de stèles et d’obélisques, certains blocs monolithes de plusieurs centaines de tonnes auraient été taillés sur place. Le plus beau spécimen est une stèle de 33 m. couchée et brisée en plusieurs morceaux, sculpté sur ces quatre côtés, elle pèse 400 tonnes. Axum était le palais de  Reine Makeda, largement connu comme Reine de Sheba.  Les tombes des rois Kaleb et Gabra Masqal date du VIe siècle. La tombe contient encore des sarcophages. La tombe du roi Remhai, salles funéraires du IV ou Ve siècle. Sainte-Marie de Sion, interdit aux femmes. Près de l’église s’élève une chapelle qui abrite le plus épais mystère de l’histoire éthiopienne. Elle hébergerait la légendaire Arche d’alliance (Arche de Moïse), gardée par un moine. Dans les environs d’Axoum, le temple sabéen, le temple de Yeha (entre le VIe et Ve siècle av. notre ère) ce temple (18/15m), témoin de l’importante pénétration sudarabique dans les hauts plateaux du nord-est-africain, est le mieux conservé. Il est constitué de moellons dont la perfection de l’assemblage n’a pas nécessité l’emploi de mortier. Il fut réutilisé par les chrétiens à partir du VIe siècle de notre ère, comme en témoignent un baptistère pourvu de deux escaliers retrouvé à l’intérieur. Axum est la capitale religieuse de l’Église éthiopienne orthodoxe.

Reine Makida/Saba

Parmi les mythes fondateurs de l’histoire éthiopienne, celui de la reine de Saba (Makida) est particulièrement vivant. Cette souveraine, qui régna sur le Yémen et l’Ethiopie au Xe siècle av. J. C., entreprit un voyage à Jérusalem à la rencontre du roi Salomon. Revenue en son pays imprégné de judaïsme, elle mit au monde un enfant, fruit de leur union. Ce fils, qui sera le fondateur de la dynastie salomonienne sous le nom de Ménélik (été appelé Al Hakim, avant sa position royale), est resté célèbre pour avoir rapporté l’Arche d’Israël  lors d’une visite à son père. Ce coffre mythique, censé renfermer les Tables de la Loi reçues par Moïse sur le mont Sinaï, serait conservé aujourd’hui dans l’église Sainte-Marie-de-Sion à Axum.

Print Friendly, PDF & Email