Visit Harar

Harar – ville islamique

Harar – ville islamique

Harar – ville islamique

Harar est une ville située à l’Est de l’Éthiopie –  à 1856m d’altitude.  Elle est considérée comme la quatrième ville la plus sainte de l’islam. Depuis 2006, elle est classée au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.

La ville domine la grande plaine désertique peuplée par les Afars au nord et les plaines des Somali au sud ; favorisant son développement en tant que centre important pour la culture islamique et carrefour commercial.

La ville abrite 99mosquées et plus de 300 sanctuaires consacrés à des saints musulmans ; la plupart de ces sanctuaires sont si petits ou si bien intégrés dans les bâtiments environnants qu’ils passent inaperçus pour un œil non exercé. La mosquée Jami, la plus ancienne d’Harar, a 900 ans, malgré son apparence faussement moderne, due à une restauration du 19èmesiècle. Peuple Harari est bien illustrée par le musée local, qui permet au public de visiter une somptueuse maison traditionnelle.

La vieille ville de Harar est l’une des rares cités éthiopiennes qui se soient développées à partir des traditions architecturales islamiques. Au cours de la période suivante, de 1529 à 1543, les musulmans continuèrent à affirmer leur présence et leur puissance.

La route des caravanes allait d’Harar, d’où partaient chaque année trois grandes expéditions, à Berbera ou à Zeila.

Roi  Ménélik II entra en vainqueur dans la ville en janvier 1887. Ménélik nomma son cousin Balambaras, le père de roi Hailé Sélassié, qui prit par la suite le titre de Ras Makonnen Walda-Mikael, gouverneur de la nouvelle province éthiopienne.

Sous le règne de Ménélik II et avec l’avènement de Ras Makonnen, l’économie locale connut un bel essor et de nombreux travaux publics virent le jour. Une grande église chrétienne, la Medhane Alem, construite d’après les plans d’un ingénieur italien, Luigi Robecchi-Bricchetti.

La réputation d’Harar comme ville sainte d’après Jérusalem, Mecca et Medina, patrie de saints et centre d’enseignement islamique suscite encore une grande admiration et un grand respect parmi les musulmans.